-A +A

Le plateau de la Garoupe

Un point de vue extraordinaire

Un site patrimonial plein de charme

Situé sur la presqu'île du cap d'Antibes, le plateau de la Garoupe culmine à 75 m d'altitude.

Sur ce plateau, accessible par la route goudronnée ou par le chemin du Calvaire, se trouvent un phare et un sémaphore de la Marine nationale, la chapelle de la Garoupe et un petit oratoire imaginé par Raymond Peynet appelé "Notre Dame des Amoureux protégeant les foyers".

Dans cet environnement de sérénité, un petit café, "le Bistrot du Curé", sert, à l'ombre des pins, les spécialités locales (pan bagnat, petits farcis niçois, pissaladière) et françaises (fromages, foie gras, charcuteries, huîtres...).

Une table d’orientation permet de comprendre le merveilleux panorama.

Par beau temps, la vue s'étend de l'Italie au Cap Camarat en passant par les Alpes enneigées au nord. On peut même apercevoir les reflets de la Corse, tôt le matin.

Le phare culmine au sommet du plateau de la Garoupe à près de 103 mètres de hauteur. Avec une intensité lumineuse de plus de 2.300.000 candelas, ce phare est l’un des plus puissants sur la côte méditerranéenne. Ses rayons lumineux atteignent 60 km en mer et près de 100 km pour les avions. Il ne se visite plus.

Une jolie chapelle récemment restaurée

A ses pieds se trouve la chapelle de Notre-Dame de la Garoupe qui abrite de nombreux ex-voto de marins. Après deux années de restauration dans les règles de l’art, la chapelle de la Garoupe, classée à l’inventaire des monuments historiques et lieu de culte consacré, a rouvert ses portes aux visiteurs et aux fidèles.

En contrebas, un espace naturel de 9 hectares, le bois de la Garoupe, propriété du Conservatoire du littoral abrite une forêt de chêne vert. Ce site est ouvert au public et visitable toute l’année.

Pour les sportifs, "Le Calvaire Antibois" est organisé, chaque année, au printemps. Depuis le parking du Ponteil, cette course de 10 km, longe la côte jusqu'au sud du Cap puis passe 2 fois par le plateau de la Garoupe (par la route et par le chemin), pour finir au point de départ.  Un calvaire !?